Beltram, Beltrame, Beltramelli, Bertram, Beltrand, Bertrand

Beltram, Beltrame, Beltramelli, Bertram, Beltrand, Bertrand

Messaggioda Berto » sab mar 24, 2018 12:14 pm

Beltram, Beltrame, Beltramelli, Bertram, Beltrand, Bertrand
viewtopic.php?f=41&t=2748
Prima l'uomo poi caso mai anche gli idoli e solo quelli che favoriscono la vita e non la morte; Dio invece è un'altra cosa sia dall'uomo che dai suoi idoli.
Avatar utente
Berto
Site Admin
 
Messaggi: 29801
Iscritto il: ven nov 15, 2013 10:02 pm

Re: Beltram, Beltrame, Beltramelli, Bertram, Bertrand

Messaggioda Berto » sab mar 24, 2018 12:15 pm

https://www.ganino.com/cognomi_italiani_b

BELTRAM
Beltram, molto raro, è presente in Lombardia e nel goriziano a Capriva del Friuli e Gorizia, casato che sembra essere di origini catalane, deriva dal nome medioevale Beltram di cui abbiamo un esempio in una Sententia del luglio 1175 a Milano, riportata nel Codice Diplomatico della Lombardia Medioevale: "...ex altera parte, domnum Iohannem, abbatem monasterii Sancti Ambrosii, ubi eius sanctum requiescit corpus, nomine ipsius monasterii, per suos missos domnum Beltram Iustum presbiterum et domnum Iohannem qui dicitur de Marliano, monachos ipsius monasterii...", tracce di questa cognominizzazione le troviamo ad esempio nel 1517 quando Giacomo, il primogenito di Ugo Sanseverino,sposò Maria Aldonsa Beltram, nipote di un mercante molto ricco il marrano (ebreo convertito) catalano Paolo Tolosa.


BELTRAMA BELTRAME BELTRAMELLI BELTRAMELLO BELTRAMETTI BELTRAMI
BELTRAMME BELTRAMMI BELTRAMO BERTRAM BERTRAMI
Beltrama, assolutamente rarissimo, è specifico valtellinese, Beltrame è del nord, in particolare del triveneto e della zona tra Piemonte e Lombardia con una grossa presenza nel milanese, Beltramelli ha un ceppo lombardo ed un piccolo ceppo nel padovano, probabilmente derivato da modificazioni di Beltramello, che è tipicamente veneto di Rossano Veneto nel vicentino in particolare, di Strà nel veneziano e di Cittadella nel padovano, Beltrametti, molto raro, ha un piccolo ceppo nel novarese ed uno nel piacentino, Beltrami è più specifico di Lombardia ed Emilia, Beltramme è specifico di Cave nella provincia romana, Beltrammi, assolutamente rarissimo e probabilmente dovuto ad un errore di trascrizione del precedente, è tipico dell'area laziale, abruzzese, Beltramo è tipico del torinese e cuneese, di Torino e di Barge (CN) soprattutto, Bertram, quasi unico, ha qualche presenza nel varesotto, Bertrami, estremamente raro, parrebbe del perugino. Questi cognomi hanno origini diverse, ma avente in comune la radice germanica bertha (luminoso) o quella celtica bert (portatore). Si trovano tracce di questo cognome, fin dal medioevo, nel 1195 troviamo un Cristiano Beltrame come podestà di Genova. In uno scritto del 1200 dell'archivio notarile di Tirano (SO), leggiamo: "...Milleximo ducenteximo sexageximo secundo die dominico secundo intrante aprilis indictione quinta. Ser Egenus filius condam ser Bertrami Capitanei de Stazona investivit ad massaricium nomine et iure locacionis fratrem Rugerium de Beccaria recipientem nomine et ad partem capituli sancti Remigii de plebe Ville nominative de pecia una terre campive iacentis in territorio Tirani...".
integrazioni fornite da Stefano Ferrazzi
L'origine di questi cognomi va ricercata nel nome medievale Beltrame o Beltramo, l'italianizzazione cioè del personale germanico Bertram, che, composto dagli elementi bert (splendente, illustre) e hraban (corvo), può essere tradotto come corvo splendente o illustre (il corvo era un animale pressoché sacro per le antiche popolazioni germaniche): secondo la mitologia nordica, infatti, lo stesso dio Odino si serviva dell'aiuto di due corvi, Huginn e Muninn, in qualità di informatori; grazie al loro volo, Huginn e Muninn erano in grado di viaggiare in tutto il mondo, raccogliendo notizie e informazioni e riportandole ad Odino. Per quanto riguarda i cognomi in questione, dunque, si tratta delle cognominizzazioni dei nomi personali dei capostipiti.

BELTRAMINI BELTRAMINO e BELTRAMIN
Beltramini è diffuso nell'Italia settentrionale con particolare concentrazione In provincia di Milano e nel Veneto, Beltramino, molto raro, è tipico del torinese, derivano da un nome derivato a sua volta da una radice germanica bertha (luminoso) o celtica bert (portatore). (vedi Beltrame), esempio dell'uso di questo nome si ha nel 1300: "...Beltramino Paravicino Milanese Vescovo di Como giunse a Bologna col carattere di Nunzio Apostolico..." e; "...menzionati negli Istromenti di Proteste fatte dalli ditti Uomini di Cassago in maggio 1348 per rogito di Beltramino dito Jamino Molteno Notario, per anni cinque prossimi avvenire incominciati nella Festa di S. Martino prossima passata e per l'annuo fitto di Ducati 112 d'oro e Capponi n. 12...".


BELTRAND BELTRANDI BELTRANDO BELTRANI BELTRANO
Beltrand, quasi unico è piemontese, Beltrandi è tipicamente emiliano, di Imola e Medicina nel bolognese, Beltrando è decisamente piemontese, di Carmagnola, Torino e Carignano nel torinese e di Saluzzo, Sanfront, Barge e Revello nel cuneese, Beltrani ha un ceppo nel ravennate, uno molto piccolo nell'anconetano, uno nel romano e latinense ed uno nel napoletano, Beltrano è specifico del cosentino, di Rende, Dipignano, Montalto Uffugo e Cosenza, dovrebbero derivare dal nome francese di origini germaniche Beltran o Beltrand, una modificazione del più comune Bertrand (vedi BERTRAND ed anche BELTRAMA).
Prima l'uomo poi caso mai anche gli idoli e solo quelli che favoriscono la vita e non la morte; Dio invece è un'altra cosa sia dall'uomo che dai suoi idoli.
Avatar utente
Berto
Site Admin
 
Messaggi: 29801
Iscritto il: ven nov 15, 2013 10:02 pm

Re: Beltram, Beltrame, Beltramelli, Bertram, Bertrand

Messaggioda Berto » sab mar 24, 2018 12:15 pm

Bertrand, Bertrando

https://it.wikipedia.org/wiki/Bertrando
È la forma italiana di Bertrand, nome di origine germanica composto da beraht (o berht, "splendente", "illustre") e rand ("orlo di scudo"). Si è confuso, già anticamente, con il nome Beltramo (col quale condivide il primo elemento), tanto che ad oggi non è facile districarli, tanto che alcune fonti gli danno il suo stesso significato e lo considerano la sua forma francese.
Oltre che con Beltramo, il primo dei due elementi che compone il nome, molto diffuso fra i nomi di origine germanica, si riscontra anche in Alberto, Erberto, Angilberto, Viliberto, Fulberto, Bertrada e molti altri, mentre il secondo si può identificare in Randolfo.
Prima l'uomo poi caso mai anche gli idoli e solo quelli che favoriscono la vita e non la morte; Dio invece è un'altra cosa sia dall'uomo che dai suoi idoli.
Avatar utente
Berto
Site Admin
 
Messaggi: 29801
Iscritto il: ven nov 15, 2013 10:02 pm

Re: Beltram, Beltrame, Beltramelli, Bertram, Bertrand

Messaggioda Berto » sab mar 24, 2018 12:16 pm

Beltram
https://www.filae.com/v4/genealogie/las ... me=Beltram

beltram est une forme meridionale de bertrand, nom de bapteme d'origine germanique, berhauthramm, compose de berhaut célèbre, illustre et hramm qui signifie corbeau .


BELTRAN, BELTRA, BELTRAME, BELTRAMELLI, BELTRAMI, BELTRAMO, BELTRANDO, BELTRAMELLI, BELTRAMINI, BARBAROU-BELTRAMO, BELTRAMELLE, SANCHEZ-BELTRAM, BELTRAMIRIELLE, BELTRAMETTE, BELTRAM-PRATS

Beltrand
http://www.nomdefamille.eu/index.php?su ... Rechercher

http://www.jeantosti.com/noms/b4.htm
Beltra, Beltrà Forme catalane de Bertrand (voir ce nom), écrite également Beltran.
Beltrame, Beltramo, Beltrami Patronyme italien correspondant au prénom Bertrand. Dérivés : Beltramelli, Beltramin, Beltramino, Beltramini, Beltramon, Beltramone (ces deux derniers noms étant des augmentatifs).
Beltran Variante de Bertrand (voir ce nom) portée notamment en pays catalan (également 11, 64). Variante : Beltrand (69, 83, 65). Formes italiennes : Beltrano, Beltrando, Beltrandi.



http://www.jeantosti.com/noms/b6.htm
Bert Surtout porté dans la Saône-et-Loire, l'Ardèche et l'Isère, c'est un nom de personne d'origine germanique, équivalent de Berthe (racine berht = brillant). Autre possibilité : aphérèse de noms terminés par -bert.
Bertacca Nom italien surtout porté dans la province de Lucques (Toscane). Il s'agit sans doute d'un matronyme, forme féminine des noms Bertacco, Bertacchi (Vénétie, Émilie-Romagne, Lombardie), eux-mêmes dérivés de Berto (forme courte des noms de personnes d'origine germanique Roberto, Alberto ou Umberto, racine "berht" = brillant). Diminutif : Bertacchini (Émilie-Romagne).
Bertagne Porté en Provence, le nom correspond à l'italien Bertagna. On peut penser à celui qui est originaire de Bretagne (ou de Grande-Bretagne), mais les spécialistes italiens en font un dérivé du nom de personne Berto, d'origine germanique (racine berht = brillant).
Bertaudière Nom porté dans la Vienne et les départements voisins (37, 49), désignant celui qui habite un lieu-dit "la Bertaudière" ou en est originaire. Le toponyme, assez fréquent dans cette région (une bonne dizaine de hameaux), désigne le domaine ou la ferme de celui qui s'appelle Bertaud (voir Berthaud).
Bertaudon Diminutif de Bertaud (voir Berthaud), le nom est surtout porté dans le Gard. Autres diminutifs : Bertaudau, Bertaudeau, Bertaudeaud, Berthaudeau (16, 79, 85).
Bertei Originaire de Corse ou d'Italie, devrait être un dérivé de Berti (voir Bertuzzi).
Bertel Diminutif de Bert, nom de personne d'origine germanique (berht = brillant). Le nom est porté notamment dans l'Ille-et-Vilaine et la Seine-et-Marne.
Berterreix Le nom est porté dans les Pyrénées-Atlantiques. Variantes : Bertereche, Bertereix, Berteretche, Berterreche, Berterretche. Il signifie la maison (basque "etxe") du sacristain, du clerc ("bereter"). C'est le nom de deux hameaux à Domezain-Berraute et à Charritte-de-Bas (64). A noter aussi le hameau de Bertéretchia à Ainhice-Mongelos (64).
Bertet Diminutif d'un nom de personne d'origine germanique, soit Bert (berht = brillant), soit un nom terminé par -bert (Albert, Robert par exemple). Le patronyme est surtout porté dans les Charentes.
Berteuil Porté notamment dans le département du Nord, c'est une métathèse de Breteuil, désignant celui qui est originaire d'une localité portant ce nom. On pensera notamment à Breteuil-sur-Noye, dans l'Oise. Signification du toponyme : la clairière (puis le village, gaulois -ialo) de Brittus, nom d'homme gaulois.
Berthaud Nom de personne d'origine germanique, Berhtwald (berht = brillant + waldan = gouverner). Le nom est fréquent dans la région lyonnaise et la Bourgogne, on le rencontre aussi dans l'Ouest. Variantes : Bertaud, Bertault, Bertaut, Bertaux, Berteau, Berteaud, Berteault, Berteaut, Berteaux, Berthau, Berthauld, Berthault, Berthaut, Berthaux, Bertheau, Bertheau, Bertheault.
Berthe, Berthès Berthe est le plus souvent un anthroponyme de l'est de la France (Marne, Ardennes), nom de personne d'origine germanique formé sur berht (= brillant). Cependant, dans le Sud-Ouest, il peut aussi être une variante de Barthe (voir ce nom), c'est notamment le cas pour la forme Berthès.
Berthel De sens identique à Bertel (voir ce nom), le patronyme est porté dans l'Est (52, 57), mais aussi dans l'Ouest (35, 85) et en Saône-et-Loire.
Berthélémy Egalement Berthellémy, Bertellémy. Varante du prénom Barthélémy, surtout portée en Lorraine et en Champagne. Formes bretonnes : Berthélem, Berthélémé.
Berthelot Sans doute diminutif de Bertaud, de Berthou(x) ou de Berthe, noms de personne d'origine germanique. Un rapport avec Barthélémy n'est cependant pas impossible. C'est dans l'Ouest que le nom est le plus répandu. Variante : Berthellot (89). On trouve aussi les formes Bertheloot, Berteloot, Bertheloot, Berteloos dans le nord de la France et en Belgique. Doubles diminutifs : Bertheloteau (49), Berthelotet (21, 80). Avec d'autres suffixes : Berthelard (71), Berthelat (03), Berthelaud (71, 21), Bertheleau (58), Berthelet (01, 59), Bertheley (71), Berthelier (42), Berthelin (77, 89), Bertheliot (35), Berthellet (38), Berthellier (73), Berthelon (71, 69, 39).
Berthenet Porté en Bourgogne, c'est un diminutif de Berthin, variante de Bertin (voir ce nom).
Bertherat Diminutif de Berthier (voir ce nom) porté surtout en Haute-Savoie. Avec d'autres suffixes : Bertherand, Berterand (70, 71), Bertherault, Berthereau, Bertereau (35, 53), Bertheret (25), Bertheriaux (22), Berteraut (72).
Berthet Diminutif de Berthe (voir ce nom) très fréquent dans la région Rhône-Alpes (73, 74, 69).
Berthevas Nom porté dans le Finistère. On le rencontre aussi sous les formes Bervas, Bervoas, Berthoas, Berthois. C'est un ancien nom de personne formé sur la racine germanique berht (= brillant), le second élément étant plus obscur. A. Deshayes (Dictionnaire des noms de famille bretons) propose le breton guas (= soumission, obligation).
Berthezène Nom porté dans le Gard et les départements voisins. Variantes : Berthezème, Berthezenne, Bertezène, Bertezenne. Désigne celui qui est originaire de Berthezène, hameau à Valleraugue (30), ou encore de la Berthézéne à Argelliers (34). Reste à savoir le sens du toponyme.
Berthiau Variante de Berthaud ou diminutif de Berthier (voir ces noms), le patronyme est porté dans l'Ouest (35, 53) ainsi que dans la Nièvre. Autres formes : Berthiaud (07, 01, 18), Berthiault (58, 21, 03), Berthiaux (35, 70), Bertiau, Bertiaux (59, 62, 61, 72).
Berthiaume Nom de personne d'origine germanique, Berhthelm (berht = brillant + helm = casque), porté en Bretagne (35, 22). Variante : Berthaume (14).
Berthier Nom de personne d'origine germanique, Berhthari (berht = brillant + hari = armée), très répandu en France, notamment en Bourgogne et dans le Lyonnais. Variantes : Berthié (Sud-Ouest), Bertier (Ouest).
Berthinier Diminutif de Berthin (voir Bertin) porté dans la région lyonnaise (42, 69). Formes voisines : Berthineau (86), Berthinet (25, 90).
Bertho Le nom est surtout porté dans la Loire-Atlantique. C'est un diminutif sans doute vannetais de Bert, Berthe, nom de personne d'origine germanique (racine berht = brillant).
Berthoin, Bertoin Rencontré notamment dans l'Isère et la Drôme, ainsi que dans les Deux-Sèvres, c'est un nom de personne d'origine germanique, Berhtowin (Berht = brillant =+ win = ami). Autres formes : Berthouin (79, 26), Berthuin (38).
Berthold Nom de personne d'origine germanique formé sur les racines berht (= brillant) et waldan (= gouverner), et porté en Alsace-Lorraine. Variantes : Bertholdt, Bertholde.
Bertholet Diminutif de Berthou (voir ce nom), le patronyme est porté dans la région Rhône-Alpes (38, 42, 69) et en Savoie. Variante : Berthollet. Avec d'autres suffixes : Bertholey (69), Bertholier, Berthollier (69, 73, 38), Bertholin (42), Bertholon, Berthollon (38, 69), Bertholo, Bertholot (38). Tous ces noms peuvent éventuellement être des hypocoristiques de Barthélémy (écrit parfois Bertholomey dans cette région).
Bertholom Surtout porté dans le Finistère, c'est une forme bretonne du prénom Barthélémy. Variantes : Berthélem, Berthélémé, Berthélom.
Berthomier Variante de Barthélémy (voir ce nom) portée notamment dans l'Allier et la Vienne. Variantes : Berthomiers, Berthommier (36), Bertomier (42), Berthomié. La forme Berthommière (86) désigne la ferme, le domaine de Berthommier.
Berthomieu Variante de Barthélémy (voir ce nom), rencontrée surtout dans l'Aveyron et le Tarn.
Berthon Nom de personne d'origine germanique, très courant dans le Massif Central, formé sur le racine berht = brillant.
Berthonneau Diminutif de Berthon, nom de personne d'origine germanique formé sur la racine berht (= brillant). C'est en Poitou-Charentes que le patronyme est le plus répandu. Variantes : Berthoneau (37), Berthonnaud (16, 79, 41). On trouve également des variantes sans h : Bertoneau (85), Bertonnaud, Bertonneau (Poitou-Charentes).
Berthou On rencontre ce patronyme à la fois en Bretagne (29) et en Auvergne (15). Il s'agit soit d'un nom de personne d'origine germanique, Berhtwulf (berht = brillant + wulf = loup), soit d'un hypocoristique du prénom Barthélémy. Variante auvergnate : Berthoul.
Berthurel Nom surtout porté dans le Centre (18, 45, 58). Il s'agit en principe d'un diminutif formé à partir du nom de personne d'origine germanique Berthe, ou encore sur Berthier (berht = brillant).
Bertieaux Patronyme rencontré dans le Nord-Pas-de-Calais et en Belgique. Variantes : Bertiau, Bertiaux. C'est un nom de personne d'origine germanique. Voir Berthaud pour le sens.
Bertignac Nom rare porté en Limousin, désignant celui qui est originaire d'une localité ainsi appelée. Il pourrait s'agir de Bertignat, dans le Puy-de-Dôme (Bertinhac au Moyen Âge), à moins qu'un autre hameau limousin porte le même nom. Signification probable : le domaine de Bertin, nom de personne d'origine germanique.
Bertin Très fréquent un peu partout en France, mais surtout dans l'Ouest (35, 76), c'est un nom de personne d'origine germanique, diminutif de Bert (berht = brillant). Il peut aussi s'agir d'un hypocoristique de noms tels qu'Albert (Aubert) ou Robert. Variante : Berthin (63, 71).
Bertinchamps Nom porté dans le Nord-Pas-de-Calais et en Belgique. Variantes : Bertinchamp, Bertinchant, Bertainchant (et peut-être aussi Bertinchon). Il désigne celui qui habite un lieu-dit Bertinchamp(s) ou en est originaire. C'est entre autres, le nom d'un hameau à Grand-Manil, en Belgique (province de Namur). Signification : le champ de Bertin (voir ce nom). Bertin est également à l'origine de Bertincourt (le domaine de Bertin), commune du Pas-de-Calais, également hameau à Fraillicourt (08).
Bertinet Diminutif de Bertin (voir ce nom) porté notamment dans la Haute-Marne et la Meuse. Variante : Berthinet (90, 25). Avec d'autres suffixes : Bertinaud, Bertineau, Bertineaud, Berthineau (Poitou-Charentes), Bertinot (51).
Bertoglio Porté en Piémont et en Lombardie, c'est un nom de personne (prénom) d'origine germanique formé à partir de la racine berht (= brillant).
Bertoldi Nom italien très courant en Vénétie et dans le Trentin. C'est le pluriel de Bertoldo (Vénétie), forme italienne du nom de personne germanique Berthold (voir ce nom).
Bertolo Le nom est d'origine italienne dans la plupart des cas, mais on le rencontre aussi en Espagne (Galice). En Espagne, c'est une forme du prénom Barthélémy (Bértalo en Galice). C'est sans doute la même chose en Italie (variante de Bartolo, Bartoli), mais les dictionnaires proposent aussi un dérivé de Berto, Berti (voir Bertuzzi).
Berton Voir Berthon pour le sens. Fréquent dans toute la France, le nom est très répandu dans l'Indre-et-Loire et la Marne. Dérivés : Bertonnaud (86, 87), Bertonneau, Bertonnet.
Bertrais Surtout porté dans la Loire-Atlantique (également 35, 72), désigne celui qui habite un lieu-dit "la Bertrais" (ou "la Bertraie") ou en est originaire. C'est le nom de divers hameaux, en particulier dans la Mayenne et la Sarthe. Signification probable : le domaine ou la ferme de Berthe ou Berthier (voir ces noms).
Bertram Surtout porté dans le département du Nord, c'est une autre forme de Bertrand (voir ce nom). Variante : Bertrem.
Bertrand, Bertran, Beltran Nom de personne d'origine germanique, formé avec les mots berht = brillant et hramn = corbeau. Le D final est dû à la contamination par le suffixe -AND.
Bertrandias Nom auvergnat formé sur Bertrand (voir ce nom). Il s'agit soit d'un diminutif, soit d'un nom de domaine (le domaine appartenant à Bertrand).
Bertré Rencontré dans la Sarthe et la Somme, c'est un nom de personne d'origine germanique, Berhtrad (berht = brillant + rad = conseil).
Bertret Rencontré dans la Loire-Atlantique, c'est un diminutif de Bertier, Berthier, nom de personne d'origine germanique, Berhthari (berht = brillant + hari = armée). Bertier a donné Berteret, puis Bertret.
Bertus La plupart des mentions anciennes en France signalent le nom dans la Marne, et plus généralement dans l'Est. On le rencontre aussi en Belgique et aux Pays-Bas. C'est une forme latinisée d'un nom de personne germanique formé sur la racine "berht" (= brillant). Il peut s'agir de Bert ou Berthe, mais aussi de Gobert ou d'autres noms composés (Allbert, Robert etc.).
Bertuzzi Diminutif de l'italien Berti, qui est une aphérèse d'un nom de baptême tel que Roberto, Alberto, Umberto notamment.
Prima l'uomo poi caso mai anche gli idoli e solo quelli che favoriscono la vita e non la morte; Dio invece è un'altra cosa sia dall'uomo che dai suoi idoli.
Avatar utente
Berto
Site Admin
 
Messaggi: 29801
Iscritto il: ven nov 15, 2013 10:02 pm

Re: Beltram, Beltrame, Beltramelli, Bertram, Bertrand

Messaggioda Berto » sab mar 24, 2018 12:17 pm

Vedasi e confrontasi con:

Bert, Berto, Bertha, Berton, Bertoldo, Berti, Bertin
viewtopic.php?f=41&t=1181

Albiero, Albieri, Albero, Alberto, Alberti
viewtopic.php?f=41&t=2338
Prima l'uomo poi caso mai anche gli idoli e solo quelli che favoriscono la vita e non la morte; Dio invece è un'altra cosa sia dall'uomo che dai suoi idoli.
Avatar utente
Berto
Site Admin
 
Messaggi: 29801
Iscritto il: ven nov 15, 2013 10:02 pm


Torna a Cognomi dei veneti

Chi c’è in linea

Visitano il forum: Nessuno e 0 ospiti

cron